Association Albigeoise pour un Développement Urbain Respectueux

12 juin 2016

Sur le 11 juin : La Dépêche

Publié par Association Albigeoise pour un Développement Urbain Respectueux dans Non classé

Les défenseurs de la ferme de la Renaudié ne désarment pas

11 juin

La Dépêche : le 12/06/2016 

Dans l’association, on est tous d’accord sur une chose : on ne veut pas de zone commerciale, on ne veut pas voir bétonner 20 ha d’excellente terre». à l’instar de Bernard Bognier, trésorier de l’AADUR (association albigeoise pour un développement urbain respectueux), ils étaient une cinquantaine, samedi matin place Sainte-Cécile, à redire leur opposition à la construction d’une zone commerciale à la place de la ferme de la Renaudié. Camaïeux de verts, potager sur la tête, ils ont dansé et chanté pour demander «Des terres, pas d’hypers». Le tout à l’occasion de la journée nationale contre les projets commerciaux inutiles et imposés».

«Gardarem la Renaudié»

Après avoir installé un supermarché du bricolage en carton, tous ont entouré Olivier Pral, guitariste et sympathisant, pour entonner «Laisse béton la Renaudié», «La carmagnole version vive le blé – vive le blé – de la Renaudié» et autre Gardarem sur l’air du bon roi requin Dagobert… Ambiance créative…  En proposant entre autres à la mairie d’Albi, qui vise l’autosuffisance alimentaire «d’inclure la ferme et les terres de la Renaudié dans ce formidable projet».

 D’incroyables jardinets devant la ferme

L'entrée du sentier qui mène à la ferme de la Renaudié./ Photo DDM

La Dépêche : le 11/06/2016

Ils se fondraient presque dans la végétation. Depuis mardi un seau plein de paille et deux bacs à fleurs ornent l’entrée du sentier qui mène à la ferme de La Renaudié depuis la route de Saint-Juéry. Deux bacs à ossature bois sont remplis de terre herbeuse, peut-être semée. Et ces explications agrafées sur un piquet, sur la démarche des Incroyables Comestibles. Ce mouvement communautaire vise à faire de nos espaces de vie d’immenses potagers en libre accès. Ces dernières années, fruits et légumes ont poussé sur le campus de Champollion, dans des parterres à Lapanouse, avenue Franchet-d’Esperey, au cloître Saint-Salvy, etc. Et maintenant à La Renaudié.

«Personne ne s’est identifié comme étant l’auteur de ce geste, explique-t-on chez les Incroyable Comestibles albigeois, mais personne n’est tenu de le faire, chacun est libre de partager son jardin avec qui que ce soit. En général, on ne met rien sur le domaine public, ou seulement après concertation avec la ville».

Qui veut donc faire de la ferme de La Renaudié un incroyable potager ? Est-ce un clin d’œil à la mairie de l’association AADUR qui milite contre la venue de l’enseigne Leroy-Merlin ? Ou un jardinier prévoyant qui rapproche son jardin du futur magasin ?

Laisser un commentaire

Comité d'Animation Cap... |
Secours Catholique de Vendée |
CE Auchan Pérols |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | A T L M 54
| Apecharlesdegaulle71
| Clubcitoyendvi