Association Albigeoise pour un Développement Urbain Respectueux

2 octobre 2016

Opération escargot des opposants à Leroy-Merlin

Publié par Association Albigeoise pour un Développement Urbain Respectueux dans Non classé
Derrière les militants de l'AADUR, une longue file de voitures sur la route de Saint-Juéry./Photo DDM, Emilie Cayre
Derrière les militants de l’AADUR, une longue file de voitures sur la route de Saint-Juéry./Photo DDM, Emilie Cayre

L’association des opposants à l’implantation d’un magasin Leroy-Merlin à la Renaudié organisait hier une opération escargot sur la route de Saint-Juéry.

«Vous savez ce qui se passe ? Pourquoi ça n’avance pas ? – C’est ce qui va arriver si le magasin Leroy-Merlin s’installe ici, tous les jours cette route sera encombrée. Aujourd’hui on fait cette action pour le démontrer». Dialogue entendu hier vers 16 h 30, sur la départementale 100 (route de Saint-Juéry) entre un automobiliste surpris d’être ralenti et une militante de l’AADUR (1). Comme elle, ils étaient une trentaine à marcher sur la route entre le rond-point de l’Europe et la rocade. Deux ou trois cents mètres à pied et derrière, une longue, longue file de voitures. Cette opération «gastéropodes», devrait se renouveler les mois prochains, car les opposants à l’implantation de la grande surface n’entendent pas lâcher le morceau.

Rien contre Leroy-Merlin

Deux recours sont actuellement sur la table des juges du tribunal administratif : le premier, déposé par plusieurs habitants vise le permis d’aménager de la zone, le second est déposé par trois riverains et l’association, contre le permis de construite de la grande surface, de six magasins annexes et de deux restaurants. «Nous attendons les résultats, dit Bernard Bognier, l’un des membres de l’AADUR qui ajoute, on n’a rien à dire contre Leroy-Merlin, mais à la municipalité qui a modifié de façon sournoise le PLU, en transformant cette zone agricole en zone commerciale. La ville dit qu’elle veut tendre vers l’autosuffisance alimentaire d’ici 2020 et dans le même temps elle va bétonner plus de 10 hectares». Et Bernard Bognier de conclure : «En fait ce projet remonte à une quinzaine d’années, c’est Philippe Bonnecarrère que l’a lancé et continue à le défendre, Stéphanie Guiraud-Chaumeil ne fait qu’emboîter le pas, mais avec elle il est impossible de discuter, elle nous traite comme des chiens». Ambiance. La circulation n’a pas fini d’être perturbée sur la route de Saint-Juéry.

Association albigeoise pour un développement urbain respectueux

R. R.

26 septembre 2016

2ème refus de la CNAC à St-jean de Braye

Publié par Association Albigeoise pour un Développement Urbain Respectueux dans Non classé

Ce sont les mêmes critiques que nous clamons contre le projet d’un Leroy Merlin à Albi. A noter, Décathlon et Leroy Merlin (avec Auchan) font partie du patrimoine de la famille Mulliez : c’est donc la même lutte, contre la même démesure… avec les mêmes conséquences désastreuses : aucun respect de l’environnement, de l’économie locale, des riverains…

Alors à quand un rejet pour ALBI ?

 A saint-jean de Braye : La CNAC motive sa décision de rejeter une nouvelle fois le projet d’un Village Decathlon à l’entrée de Saint-Jean-de-Braye.

 Extrait : Nos deux recours devant la Commission Nationale d’Aménagement Commercial (CNAC) pour demander l’annulation des autorisations délivrées en janvier par la CDAC (l’une pour un magasin Decathlon, d’une part, et l’autre pour trois moyennes surface et quatre boutiques d’autre part) ont été acceptés le 9 juin 2016. (…)

 Les griefs portent principalement sur l’artificialisation des espaces naturels, les risques de déséquilibre de l’offre commerciale au niveau du bassin de vie, l’absence d’accessibilité de l’offre par rapport aux lieux de vie, les impacts négatifs sur le trafic routier, la faiblesse du projet sur le plan architectural et dans sa contribution au « développement durable ».

 L’avis de la CNAC évoque de façon explicite un point important de notre recours, la présence de 8 hectares de zones humides sur les 15 hectares d’espaces naturelles, 8 hectares de zones humides que le projet Decathlon compensait par une mare aux canards.

 En conséquence la CNAC admet le recours de SPLF45 et de ses co-requérants et n’autorise pas la société « Immobraye » à réaliser cet ensemble commercial.

 Comme nous l’annoncions dans notre dernier communiqué de presse, le refus d’autorisation d’exploitation commerciale empêche la mise en œuvre du permis de construire. Il n’y aura donc pas de travaux cet été, encore moins d’ouverture du magasin en 2017 : ces annonces péremptoires étaient donc totalement fausses et précipitées, faute d’autorisation.

 Nous continuerons à nous battre après cette seconde victoire, pour la requalification au PLU de cette zone en zone agricole et naturelle, c’est possible !

 http://splf45.blogspot.fr/   https://www.facebook.com/splf45 @ContactSplf45


26 septembre 2016

Opération « gastéropodes »

Publié par Association Albigeoise pour un Développement Urbain Respectueux dans Non classé

le 30 septembre de 16h30 à 18h

(rendez-vous à partir de 16h sur le parking du Lidl)

Opération « gastéropodes »

gastero 2

Venez nombreux !

Cette marche symbolique sur la RD100 a pour but de sensibiliser les usagers sur les bouchons que provoqueraient automatiquement l’installation de la zone commerciale sur la zone de Mazars.

Une estimation : 3 000 passages en caisse par jour dans un Leroy-Merlin de moindre importance. Cela, sans compter les autres magasins, les « restaurants », les simples badauds et les livraisons ; quiz du nombre de véhicules journaliers ?

++ de 3 000 entrées, ++ de 3 000 sorties : donc ++ de 6000 circulations tous les jours !

Où en est-on ? pour en savoir plus : lisez notre lettre d’info de septembre : fichier pdf Lettre Infos 09-2016

10 septembre 2016

Leroy-Merlin perd en commission nationale

Publié par Association Albigeoise pour un Développement Urbain Respectueux dans Non classé

Pour certaines villes, le choix du bon sens a été fait… à quand pour Albi ?

Leroy-Merlin perd en commission nationale 2016-04-13_172556_EN-TOUTE-FRANCHISE

Extrait : La CNAC a en effet reconnu que le projet soulevait de nombreux problèmes : en matière de circulation, le magasin Leroy-Merlin risquait de provoquer de nombreux bouchons sur l’A75 et la RD612 ; sur le plan environnemental il allait contribuer à l’imperméabilisation des sols et au renforcement des risques d’inondations ; sur le plan esthétique il allait défigurer l’entrée de Béziers avec une intégration architecturale pas « qualitative ». Autant de bonnes raisons de rejeter ce projet. Sans compter le danger que faisait peser Leroy-Merlin sur nos commerces.

L’article complet à lire ici : Beziers – Leroy-Merlin perd en commission nationale – En toute Franchise salue la décision de la CNAC (Hérault Tribune du 10 septembre)

Vous pouvez suivre et soutenir les actions de l’association En toute Franchise : ICI

A voir : un reportage détonnant, sur les pressions de la grande distribution :

Image de prévisualisation YouTube
22 juin 2016

Laisse béton la Renaudié – La Ville s’engage

Publié par Association Albigeoise pour un Développement Urbain Respectueux dans Non classé

Le Tarn Libre du 17/06/16

TL 2

TL1

Leroy-Merlin : une solution pour sauver les commerçants ?

A compléter par ce formidable reportage : sur Radio Albigès

Une vision complète sur la situation : on en apprend bien plus qu’on n’ose le supposer  !

A voir également sur Facebook en vidéo

fichier pdf affichette Mulliez   fichier pdf 3 chansons

 

13 juin 2016

Vous avez raté ça ?

Publié par Association Albigeoise pour un Développement Urbain Respectueux dans Non classé

Ambiance festive et déterminée, en ce jour de lutte nationale :

Des terres, pas d’hypers

DSCN8973

A voir sur Facebook en vidéo      A écouter sur Radio Albigès

fichier pdf affichette Mulliez   fichier pdf 3 chansons

Danses et chansons, devant la cathédrale, ce samedi matin 11 juin ! Tout en faisant leur marché, les promeneurs ont profité du spectacle, mais ont aussi pu s’informer : nombreux sont ceux qui connaissent et soutiennent notre cause.

Certains ont découvert avec stupéfaction qu’il est prévu une zone d’activité commerciale supplémentaire à Albi. Ce qui revient le plus à nos oreilles :

« Encore une ! »   « mais déjà qu’à Puygouzon ça marche pas ! »   « Avec les Portes d’Albi et Lescure qui s’agrandit, ça suffit pas ? »

Nombreux sont ceux qui sont scandalisés par la destruction de la ferme.

IMG_2010

12 juin 2016

Sur le 11 juin : La Dépêche

Publié par Association Albigeoise pour un Développement Urbain Respectueux dans Non classé

Les défenseurs de la ferme de la Renaudié ne désarment pas

11 juin

La Dépêche : le 12/06/2016 

Dans l’association, on est tous d’accord sur une chose : on ne veut pas de zone commerciale, on ne veut pas voir bétonner 20 ha d’excellente terre». à l’instar de Bernard Bognier, trésorier de l’AADUR (association albigeoise pour un développement urbain respectueux), ils étaient une cinquantaine, samedi matin place Sainte-Cécile, à redire leur opposition à la construction d’une zone commerciale à la place de la ferme de la Renaudié. Camaïeux de verts, potager sur la tête, ils ont dansé et chanté pour demander «Des terres, pas d’hypers». Le tout à l’occasion de la journée nationale contre les projets commerciaux inutiles et imposés».

«Gardarem la Renaudié»

Après avoir installé un supermarché du bricolage en carton, tous ont entouré Olivier Pral, guitariste et sympathisant, pour entonner «Laisse béton la Renaudié», «La carmagnole version vive le blé – vive le blé – de la Renaudié» et autre Gardarem sur l’air du bon roi requin Dagobert… Ambiance créative…  En proposant entre autres à la mairie d’Albi, qui vise l’autosuffisance alimentaire «d’inclure la ferme et les terres de la Renaudié dans ce formidable projet».

 D’incroyables jardinets devant la ferme

L'entrée du sentier qui mène à la ferme de la Renaudié./ Photo DDM

La Dépêche : le 11/06/2016

Ils se fondraient presque dans la végétation. Depuis mardi un seau plein de paille et deux bacs à fleurs ornent l’entrée du sentier qui mène à la ferme de La Renaudié depuis la route de Saint-Juéry. Deux bacs à ossature bois sont remplis de terre herbeuse, peut-être semée. Et ces explications agrafées sur un piquet, sur la démarche des Incroyables Comestibles. Ce mouvement communautaire vise à faire de nos espaces de vie d’immenses potagers en libre accès. Ces dernières années, fruits et légumes ont poussé sur le campus de Champollion, dans des parterres à Lapanouse, avenue Franchet-d’Esperey, au cloître Saint-Salvy, etc. Et maintenant à La Renaudié.

«Personne ne s’est identifié comme étant l’auteur de ce geste, explique-t-on chez les Incroyable Comestibles albigeois, mais personne n’est tenu de le faire, chacun est libre de partager son jardin avec qui que ce soit. En général, on ne met rien sur le domaine public, ou seulement après concertation avec la ville».

Qui veut donc faire de la ferme de La Renaudié un incroyable potager ? Est-ce un clin d’œil à la mairie de l’association AADUR qui milite contre la venue de l’enseigne Leroy-Merlin ? Ou un jardinier prévoyant qui rapproche son jardin du futur magasin ?

9 juin 2016

11 juin : lutte nationale !

Publié par Association Albigeoise pour un Développement Urbain Respectueux dans Non classé

Communiqué de presse du 3 juin 2016

Des terres, pas d’hypers !

Le 11 juin 2016, partout en France :

A ALBI : à partir de 10h30 au pied de la cathédrale

Stop à la prolifération des projets commerciaux inutiles et imposés !

 

Le collectif « Des terres, pas d’hypers ! » dénonce les atteintes sociales, économiques et environnementales que d’immenses centres commerciaux et récréatifs font subir au territoire partout en France. Il appelle tous ceux qui s’opposent à ces projets désastreux à exiger que soit mis un terme à ce développement commercial aberrant, en demandant un changement de la législation pour obtenir l’intérêt à agir des citoyens afin de réaliser des aménagements réellement conçus pour eux(art L 752-17 C.C.).

Nous voulons préserver nos commerces de proximité, la vitalité de nos centres-villes, nos espaces naturels et agricoles péri-urbains, notre climat, nos emplois, et dénoncer l’optimisation fiscale que nombre de ces grands groupes pratiquent.

Des terres, pas d’hypers, réunissant les collectifs des territoires de Gonesse, Orléans, Montpellier, Caen, Cavaillon, Toulouse, Albi, Le Mans, Nice et Plaine du Var, Rambouillet, Alès mais aussi des associations nationales comme « En Tout Franchise », appelle tous ceux qui s’opposent à ces projets à une action concertée et simultanée le 11 juin 2016.

 Soyons nombreux à nous faire entendre pour exiger l’abandon de ces grands projets commerciaux inutiles, coûteux, et destructeurs!

Contact : desterrespasdhypers@gmail.com

Des terres pas d’hypers ! réunit :

AADUR, Association Albigeoise pour un Développement Urbain Respectueux (Albi)

Site : https://www.facebook.com/assoaadur/?fref=nf Courriel : assoaadur@gmail.com

CPTG, Collectif Pour le Triangle de Gonesse (Ile de France)

Site : http://nonaeuropacity.com/ Courriel : cptg@nonaeuropacity.com Tél. : 06.76.90.11.62

SPLF45, collectif pour un Site Préservé entre Loire et Forêt (St Jean de Braye, près d’Orléans)

Site : http://splf45.blogspot.fr Courriel : contact@splf45.fr Tél. : 06.16.43.30.03

Oxygène (Saint-Clément-de-Rivière près de Montpellier)

Site : http://collectif-oxygene.fr Courriel : collectifoxygene34@gmail.com Tél.: 06.83.19.57.89

Nos champs pas d’Auchan (Caen)

Site :http://www.noschampspasdauchan.org Courriel : noschampspasdauchan@mailoo.org Tél. : 06.04.04.97.81

Voguette 84 (Cavaillon Vaucluse)

Courriel : voguette84@gmail.com Tel. : 06.50.37.84.89

L’Etang Nouveau (Bouches-du-Rhône)

Site http://www.letangnouveau.org/ Courriel : renebenedetto@free.fr ou generationavenir13@gmail.com

Tél. : 06.81.37.85.61

Non à VAL TOLOSA (Plaisance du Touch, près de Toulouse)

Site : http://www.gardaremlamenude.com/ Courriel : contact@gardaremlamenude.com Tél. : 06.67.81.14.35

En Toute Franchise

Site : http://www.en-toutefranchise.com Courriel : en.toutefranchise@wanadoo.fr Tél : 06.09.78.09. 53

Les Riverains et les Amis de Bener (Le Mans)

Site : https://www.facebook.com/BENER-Un-autre-avenir-Officiel-1655501851351173/

Courriel : bener.avenir@orange.fr Tel : 06.70.71.15.86

ADRY (Association pour le Développement d’une Agriculture Durable à Rambouillet et dans le Sud-Yvelines)

Site : http://adryrambouillet.wordpress.com Courriel : adry@riseup.net Tel. : 06.63.53.53.55

CAPREO6, Collectif Associatif pour des Relations Ecologiques (Alpes-Maritimes)

Site : http://www.capre06.eu/courriel : capre06@gmail.comTel : 06.88.38.29.29

 CSTFNPV 06 : le Collectif SOS Terres Fertiles Nice et Plaine du Var (Nice)

https://www.facebook.com/Collectif-SOS-Terres-Fertiles-Nice-et-Plaine-du-Var-123266058092321/timeline

 St Hilaire Durable (Alès)
Site: http://www.sainthilairedurable.net/ Courriel: st.hilaire.durable@orange.fr Tel : 04 66 83 68 55

2 juin 2016

Tous concernés !

Publié par Association Albigeoise pour un Développement Urbain Respectueux dans Non classé

Des Terres, pas d’Hypers !

Le 11 juin, sur tous les territoires de l’hexagone impactés par la prolifération de zones commerciales, des collectifs et associations joindront leurs voix pour alerter l’ensemble des citoyens, des élus et dirigeants !

Nous sommes de plus en plus nombreux en effet à dénoncer des projets dont la démesure fait peser sur la vie locale mais aussi nationale, des risques sociaux, environnementaux et économiques aberrants !

La destruction irréversible de terres agricoles, la défiguration de nos villes, la disparition du petit commerce et à terme la multiplication de friches commerciales, ne peuvent en effet pas être ignorés.

Nous sommes tous concernés !

L’AADUR à Albi, Oxygène à St Clément de Rivière, Val d’Oise environnement à triangle de Gonesse, SPLF 45 à St Jean de Bray /Orléans, La Voguette à Cavaillon, Des champs pas d’Auchan à Fleury sur Orne /Caen, …. et bien d’autres… lancent un appel national pour une participation massive citoyenne :

Lautrec tract       

LES RAISONS DE LA COLERE

 Depuis plus d’un an, nous dénonçons :

* La multiplication des zones commerciales qui défigure nos entrées de ville et vide le centre urbain de toute sa substance.

* Le gâchis de bonnes terres agricoles pour laisser place à une énième zone commerciale

* Le gâchis qui consisterait à démolir un bâtiment en très bon état dans lequel l’hôpital (c.à d. « nous ») a investi l’équivalent de 850 000€ dans les années 1990 (toiture de 600m² entièrement refaite à neuf.)

* Le leurre que constitue la promesse de créations d’emplois

* Les conséquences irrémédiables sur le cadre de vie des habitants et sur les conditions de circulation sur la RD100, qui ne pourra absorber le flux supplémentaire de véhicules, malgré un 6e giratoire sur une distance de 1,7 km

tract verso

15 mai 2016

Des terres, pas d’hypers !

Publié par Association Albigeoise pour un Développement Urbain Respectueux dans Non classé

Nous participerons à la journée nationale

contre les Projets Commerciaux Inutiles et Imposés

affiche 11 juin albi

Nous demandons à tous ceux qui sont indignés

par la destruction de l’une des dernière ferme en terre crue, patrimoine de tous les albigeois,

indignés par le bétonnage d’une zone cultivée de 9 ha,

indignés par la prolifération des grandes zones commerciales,

de se joindre à nous !!

Encore et toujours d’actualité : A voir ! La terre en morceaux ARTE Documentaire 2015

A lire également : Bénéficiant de permis délivrés à tour de bras, comment la Grande distribution détruit l’environnement et le tissu social des centres villes ?

ou à écouter :  RTL :le groupe Mulliez dans la tourmente

Pour adhérer : assoaadur@gmail.com

Continuez à faire circuler l’information

partagez la page facebook

123456

Comité d'Animation Cap... |
Secours Catholique de Vendée |
CE Auchan Pérols |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | A T L M 54
| Apecharlesdegaulle71
| Clubcitoyendvi