Association Albigeoise pour un Développement Urbain Respectueux

20 juin 2015

Leroy-Merlin pour redynamiser la ville ?

Publié par Association Albigeoise pour un Développement Urbain Respectueux dans Non classé

colloque du 19 juin

La Ville d’Albi a invité l’Institut des centres-ville :

Les membres de l’AADUR étaient là pour démontrer l’incohérence entre vouloir redynamiser les centres-ville et encourager (soutenir) l’installation d’une grande surface supplémentaire à 10mn du centre ! ( voir également dans le reportage Centres commerciaux : la grande illusion à 22mn40)

L’institut des centres-villes, indique dès les premières phrases de la plaquette qui annonçait l’événement :

La fuite commerciale vers les grandes zones de périphérie est indéniablement l’un des facteurs clefs de la crise des centres-ville.

Pourquoi ne tire t’on pas les leçons de 40 années durant lesquels on a laissé se développer à outrance la grande distribution ? Pourquoi continuer à promouvoir ces structures néfastes pour l’environnement, l’emploi, l’économie locale ?

Nous demandons à Mme le Maire de stopper ce projet insensé !

NOUS DEMANDONS UN AUTRE PROJET POUR LA RENAUDIE

un projet réellement porteur pour la ville, les albigeois, l’hôpital et son personnel soignant, un projet qui réponde aux souhaits de la légataire, dont les dons devaient servir à aider les vieillards nécessiteux,

et non pas à assouvir les intérêts privés et commerciaux !

Pour adhérer : contacts avec l’association AADUR  assoaadur@gmail.com

Faite circuler l’information :

partagez la page facebook             Signez la pétition

20 juin 2015

Toujours plus nombreux !

Publié par Association Albigeoise pour un Développement Urbain Respectueux dans Non classé

 

Les anti Leroy-Merlin mobilisés :  Article paru dans la Dépêche le 19 juin

14 juin 2015

Rassemblements utiles et indispensables !

Publié par Association Albigeoise pour un Développement Urbain Respectueux dans Non classé

Hier, a eu lieu le deuxième pique-nique « réunion et rassemblement » des adhérents et sympathisants de l’AADUR (Association Albigeoise pour un Développement Urbain respectueux)

pique-nique AADUR DSCN0538

RASSEMBLEMENTS UTILES

Dans la convivialité et la bonne humeur, beaucoup de thèmes ont été abordés : la sauvegarde de la ferme est bien sûr notre priorité, mais on a également parlé de démocratie participative, d’écologie, de droit à l’information, tout étant étroitement lié… et beaucoup de projets !

RASSEMBLEMENTS INDISPENSABLES

Car c’est en unissant nos forces, en échangeant nos idées, en affinant nos projets que nous finirons par nous faire entendre.

Nous appelons la municipalité à faire appel à l’imagination des Albigeois, pour faire émerger des projets alternatifs : quartier intergénérationnel mêlant jeunes et personnes âgées ; rachat de la ferme, par la commune, pour l’aménager en maison de quartier, avec place du marché, ferme-école pour l’agriculture urbaine avec jardins partagés, foyers logements, habitat à énergie positive ; utilisation des terres pour progresser vers l’autosuffisance alimentaire, objectif affiché par la municipalité.

Ne laissons pas les bétonneurs décider à notre place de l’avenir de nos quartiers !

Pour adhérer : contacts avec l’association AADUR : assoaadur@gmail.com

Continuez à faire circuler l’information

partagez la page facebook

signez la pétition

DSCN0547

6 juin 2015

L’union fait la force !

Publié par Association Albigeoise pour un Développement Urbain Respectueux dans Non classé

Hier, vendredi 5 juin, a eu lieu la première réunion à l’attention des Adhérents et sympathisants de l’AADUR (Association Albigeoise pour un Développement Urbain Respectueux), mobilisés contre l’installation d’un Leroy-Merlin et pour la sauvegarde de la ferme de la Renaudié.

Nous étions environ 90 !
réunion

De toutes les interventions, il est ressorti un avis très souvent partagé :

Mobiliser les troupes

se rendre visibles toujours plus nombreux

afin de faire prendre conscience au plus grand nombre

de la démesure du projet


Alors que la Démocratie participative est dans toutes les bouches, pourquoi ne pas l’autoriser à Albi ? Quels sont donc les intérêts pour la municipalité de favoriser un tel projet ?

Un Leroy-Merlin c’est 11 500 m2 de cube de tole. Au minimum 4 000 passages de voitures par jour. C’est une ouverture de 7h du matin à 8h du soir, tous les jours, dimanche et jours férié compris ! c’est un semi-remorque de 26 tonnes de sacs de ciment écoulé sur un week-end férié. Combien de camion de livraison en tout ??

Nous ne sommes pas « une poignée de riverains » qui revendique sa tranquillité au fond du jardin ! Nous sommes des citoyens, albigeois, tarnais qui défendons le Respect, encore et toujours.

- Respect de la qualité de vie du quartier, des patients de la MAPAD : non à la pollution, au bruit, aux bouchons qui s’annoncent

- Respect de l’environnement : pour sauvegarder les zones vertes urbaines, des terres qui doivent servir en priorité à nous nourrir . Voir le reportage passé hier soir sur Arte : La terre en morceaux

- Respect du Patrimoine : la ferme de la Renaudié fait partie de l’histoire d’Albi http://comite.renaudie.pagesperso-orange.fr/histrenaudie.html   Respect du legs : le domaine a été donné aux « oeuvres » dans un esprit de charité et non pour servir les intérêts commerciaux des grands groupes, des promoteurs,…

- Respect de l’économie locale : ce qui fait l’avenir de ceux qui nous succèderont. Les grandes zones commerciales sont un leurre, nous faisant croire  qu’elles sont « le progrès », qu’elles répondent aux demandent des consommateurs, mais ce ne sont que manipulations… car à terme, elles tuent les petits commerces, donc l’emploi, donc le pouvoir d’achat de chacun. Nous en subissons déjà tous les jours les conséquences !

Soutenez nous : signez la pétition NON AU MASSACRE URBAIN   Faite circuler l’information !

5 juin 2015

Photos intérieures de la ferme !

Publié par Association Albigeoise pour un Développement Urbain Respectueux dans Non classé

 » Et si ce projet n’était qu’une simple erreur historique, écologique et économique ? »

On y découvre, avec surprise, que le bâtiment rénové à grands frais à l’époque, est en sacré bon état. Du sol au plafond avec une superbe charpente et un toit lui aussi en très bon état.

«La rumeur officielle qui circule voudrait nous faire croire que l’intérieur de la ferme de la Renaudié a été squatté et totalement ravagé, et qu’il n’est plus possible de l’utiliser d’une quelconque manière ! assure un des membres de l’Aadur. Or, nous savons que, hormis quelques tags, rien n‘est véritablement dégradé. Ce bâtiment remarquable est tout simplement inachevé, l’installation électrique et le chauffage sont pratiquement terminés, le sanitaire également, il ne reste plus que des travaux de finition à effectuer». Alors que dans plusieurs déclarations, élus de la C2A et de la ville, membres du conseil d’administration de l’hôpital, expliquaient que «la ferme n’a jamais trouvé preneur du fait d’un intérieur dégradé»…

Extrait de l’article paru dans la dépêche le 30/05/15 : Ferme de la Renaudié : squat ou bâtisse en bon état ?

Soutenez nous : signez la pétition

NON AU DÉSASTRE URBAIN

 

 

 

 

 

23 mai 2015

7 départements sous le béton en 30 ans !

Publié par Association Albigeoise pour un Développement Urbain Respectueux dans Non classé

Ainsi que l’avoue entre les lignes une étude de l’Insee (avril 2015), la France a vendu au béton sept départements en moins de trente ans. La lèpre des centres commerciaux, des rocades, des autoroutes et des parkings géants recouvre de plus en plus le pays…

Aujourd’hui, Disneyland s’étend sur environ 2 500 hectares, soit le quart de Paris. Au passage, dans l’indifférence totale, on a bétonné certaines des meilleures terres agricoles de France. Et les mêmes veulent le faire à Notre-Dame-des-Landes, sur 2 000 hectares...

ainsi, un terrain de foot de terres agricoles fout le camp toutes les cinq minutes. Les conséquences sont si nombreuses qu’on ne peut les détailler ici, car elles portent tout à la fois sur la biodiversité, le dérèglement climatique, l’état des nappes phréatiques et mènent à « la régression de l’agriculture de proximité, de la qualité et de la diversité de l’alimentation ».

Extraits de Altermonde-sans-frontières du 20 mai 2015 (repris de Charlie Hebdo N° 1190 du 13 mai 2015)

18 mai 2015

Merci pour votre soutien !

Publié par Association Albigeoise pour un Développement Urbain Respectueux dans Non classé

Vous êtes toujours plus nombreux à nous soutenir dans notre action, et nous vous en remercions.

Continuez à faire circuler l’information

partagez la page facebook

signez la pétition

Article de la Dépêche publié le 16/05/15 : Le leg sur la ferme de la Renaudié doit être publié

Extrait : « La légitime action des citoyens et de l’association AADUR pour la sauvegarde de la ferme de la Renaudié a tout notre soutien, et peut compter sur la mobilisation de notre organisation. Nous demandons à Mme le maire de publier le contenu du legs signé par la légataire Elizabeth Molinier. La population a besoin de savoir s’il y a des conditions restrictives sur l’utilisation des terrains. Un refus de publier ce texte appartenant à la communauté serait un aveu de supercherie. Restons vigilants.»

-Paru le 8 mai dans Europe Ecologie Les Verts : Action à la Renaudié

Extrait : Il s’agit aussi en même temps, de sauver de la destruction le bâtiment de la ferme de la Renaudié.
La procédure légale est enclenché puisque le futur acquéreur a déjà déposé une demande de permis d’aménager le site en zone commerciale et de démolir la ferme : c’est une question de semaines, mais les déclarations de la Maire d’Albi laisse peu de doutes sur l’issue de la demande.

Pour permettre d’engager les recours juridiques indispensables et soutenir les actions, il faut adhérer à l’Association Albigeoise pour un Développement Respectueux (AADUR).

- La Dépêche le 9 mai 2015 : ferme de la Renaudié

 

17 mai 2015

Une terrasse albigeoise gagnante chez Leroy-Merlin ?

Publié par Association Albigeoise pour un Développement Urbain Respectueux dans Non classé

Orchestrée par le groupe « Albi vert demain » et soutenue par l’association AADUR (Association albigeoise pour un développement urbain respectueux), une participation symbolique au concours Leroy-Merlin  de « la plus belle terrasse » !

Nous pensons en effet que la magnifique ferme de la Renaudié mérite bien qu’on finisse de l’aménager, au lieu de la détruire !

 

Concours de la plus belle terrasse !

Concours de la plus belle terrasse !

Extrait de l’article de TarnActu – paru le 16 mai 2015 : Une terrasse albigoise gagnante chez Leroy Merlin ?

Jusqu’au 29 mai, Leroy Merlin organise un concours. Pour participer et tenter de gagner un salon de jardin, les personnes doivent partager une photo de leur terrasse.

Parmi les concurrents albigeois, il y a des personnes issues du groupe d’opposition municipale « Albi vert demain » et de l’AADUR (Association albigeoise pour un développement urbain respectueux).

Ces Albigeois tentent leur chance en ayant construit une terrasse éphémère devant la Ferme de la Renaudié où devrait prochainement s’implanter une zone commerciale avec notamment un Leroy Merlin. Implantation qu’ils contestent vivement.

 

11 mai 2015

Centres commerciaux, la grande illusion !

Publié par Association Albigeoise pour un Développement Urbain Respectueux dans Non classé

Non, les centres commerciaux ne sont pas bons pour les villes et encore moins pour l’emploi !

Ils ne rapportent qu’aux promoteurs et aux grands  groupes ! Pourquoi la municipalité défend elle ce projet ??

Les arguments avancés sont l’emploi. Leroy-Merlin serait un « grand aspirateur » qui attirerait à lui les consommateurs des villes et départements limitrophes, sur un rayon à 45mn autour d’Albi, jusqu’à Rodez.* Qui amènerait richesse et emploi à Albi… ?

Oui, en effet ! un grand aspirateur qui viderait à son tour les petits et grands commerces des autres villes… de leur clientèle et par conséquent de leurs salariés !

Mais bizarrement, nous ne devons pas nous inquiéter… cela n’amènera pas beaucoup plus de circulation sur la RD 100 :+5 % seulement ?

Pourtant, on en parle de plus en plus : comment la municipalité peut-elle ignorer cela ?

Tout est très bien expliqué dans ce très intéressant reportage : Centres commerciaux – la grande illusion

Image de prévisualisation YouTube

La municipalité pousse à ouvrir le dimanche, mais pour les petits commerces, cela ne fera qu’accroitre la concurrence déloyale des grands groupes. Comment ouvrir aussi le dimanche quand on est seul à tenir sa boutique ? Encore une fois, cela favorisera uniquement ceux qui sont déjà les plus grosses fortunes de France…

A savoir, les Leroy-Merlin aussi ouvrent le dimanche ! Et voilà le résultat : MURET : M. Bricolage met la clef sous la porte

* tout ce qui est en orange, est issus de la présentation aux riverains par Mme le Maire, le 18 mars 2015.

 

11 mai 2015

Non à la démolition de la ferme !

Publié par Association Albigeoise pour un Développement Urbain Respectueux dans Non classé

 

Alors que nous demandons une révision de ce projet insensé, alors que nous sommes très nombreux à attendre :

un projet RESPECTUEUX, à la fois de l’environnement, des riverains, de l’équilibre économique local, mais aussi de l’histoire,

un projet réellement NOVATEUR incluant et préservant la ferme,

    un permis d’aménager vient d’être déposé en mairie,

prévoyant la démolition de la ferme de la Renaudié

Permis d'aménager

Non, la ferme de la Renaudié n’est pas délabrée !

Non, les terres qui l’entourent ne sont pas des friches,

mais bien des terres cultivées !

Il s’agit de la démolition imminente de la ferme de la Renaudié, traitée comme une vulgaire cabane de jardin…

Cette expression laconique annonce tout simplement que, encore une fois , de grandes décisions sont prises en catimini, en évitant soigneusement tout débat citoyen.

L’attachement à ces bâtiments, des riverains en particulier, et des albigeois en général : aucune importance !

La valeur patrimoniale de ce legs fait à hôpital d’Albi : ça ne pèse rien dans la balance !

La valeur historique de cette ferme école développée par Louis Rascol au début du XXeme siècle : une broutille

Les 500 000 Euros de travaux d’argent public pour la rénover : une anecdote.

Les futurs gravats : bons à rien !

Tout cela pour 120 emplois « fictifs » auxquels personne ne croit puisqu’il s’agit de déplacer des emplois et en supprimer d’autres.

Tout cela pour une bouffée d’oxygène économique très brève qui, tout le monde le sait, ne résoudra ni les problèmes de la ville, ni ceux de l’Hôpital.

Pourtant nous ne sommes pas les seuls à faire ce constat : une telle démesure mènera à une catastrophe écologique et humaine

Extrait de l’article de la dépêche du 15/12/2013 :  Quant la Renaudié était une brillante ferme école.

Avec la vente par l’hôpital de la ferme de la Renaudié, qui risque d’être rasée, c’est un pan de l’histoire d’Albi qui disparaît, révélé par l’historien Jean-Claude Souyri…

« Avec la vente en cours par l’hôpital à des promoteurs, ce n’est pas seulement un remarquable bâtiment en terre crue qui risque d’être rasé dans l’indifférence générale, et ses huit hectares de terres parmi les dernières qui restent aux portes d’Albi livrées aux appétits des promoteurs, au profit d’une énième zone commerciale banale. C’est un pan méconnu de l’histoire et du patrimoine albigeois qui disparaît. «Une histoire que personne ne connaît. Moi-même, je l’ai découvert» 

.

 

123456

Comité d'Animation Cap... |
Secours Catholique de Vendée |
CE Auchan Pérols |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | A T L M 54
| Apecharlesdegaulle71
| Clubcitoyendvi